Le nouvel an de Jules

On retrouve sur cette lampe à huile de la fin du 1er siècle des vœux de bonheur inscrits dans le bouclier rond à gauche et tous les symboles du Nouvel An romain (Photo: Carole Raddato).

Qui sait que l’on doit à Jules César de fêter le début de l’année le 1er janvier?
Pendant des siècles, les Romains ont utilisé un calendrier lunaire hérité des Etrusques, faisant commencer l’année en mars, en concordance avec la reprise de l’activité agricole. Mais ce calendrier, comportant dix mois irréguliers*, avait le défaut de s’écarter peu à peu de l’année solaire.

En 46 avant notre ère, César décide donc de mettre de l’ordre dans tout ça. Il invente l’année bissextile et cale définitivement le début de l’an sur le jour dédié à Janus, dieu des portes et des commencements, lors duquel l’on s’adressait déjà des vœux de bonheur et de prospérité. Pour marquer le passage à la nouvelle année, les romains échangent des étrennes, comme des gâteaux, des figues, des noix ou de petits objets en terre cuite.

ANNUM NOVUM FAUSTUM FELICEM

* Nos mois de septembre (septième), octobre (huitième), novembre (neuvième) et décembre (dixième) ont gardé la trace de leur ancien rang. Quant à janvier, c’est le mois de Janus!

Pour en savoir plus:


Les autres articles du blog de l’association Nunc est bibendum
Ab ovo usque ad mala1. Un bon et copieux repas romain se devait de faire honneur à cette locution: «de Read more
Moretum esuri te salutant! Un petit film réalisé dans le cadre d'une collaboration avec l'association Le Calame d'or et le Read more
Obélix avait les sangliers, les Romains les cochons1. Animaux omnivores, à l’entretien peu coûteux, ils étaient très répandus dans les Read more
Les sociétés antiques étaient résolument patriarcales et laissaient peu de place aux femmes hors de la sphère domestique. La renommée Read more
Ce jour-là, à Rome, on voyait deux jeunes hommes avec un pagne pour seul vêtement, débouler comme des fous dans Read more
Pour les peuples de l’Antiquité, les plantes avaient de multiples vertus : gustatives, mais aussi médicinales, religieuse, magiques et… aphrodisiaques. Dans Read more
Pline l’Ancien, au 1er siècle, ne tournait pas autour du pot : pour lui, le yaourt était une affaire de Read more
Une céréale tient une place à part dans l’alimentation romaine des origines: le farro - en latin far, farris (neutre). Read more
Les lentilles sont cultivées depuis la naissance de l’agriculture en Mésopotamie, il y quelque 10’000 ans. Dotées de riches qualités Read more
Le panthéon gréco-romain n'a pas de secret pour vous? Voilà de quoi vous en assurer avec le portrait en quelques Read more