Générateur de nom romain


Générez aléatoirement un nom de citoyen romain parmi près de deux millions de combinaisons possibles!

Les romains portaient trois noms: un prénom, un nom de famille et un surnom (dans cet ordre ci-dessous). Des explications plus détaillées figurent en bas de page.

➜ Créer un nouveau nom masculin (ou touche F5)
➜ Créer un nom féminin




Quintus (Q.)

(cinquième)

Volusius



Valens

(fort)


Pour en savoir plus…

Dans la Rome antique, les hommes libres avaient trois noms (tria nomina). Cette pratique a été d’abord le fait des patriciens, puis des plébéiens, au fur et à mesure que ceux-ci, sous la République romaine, ont acquis des droits.Le praenomen — notre prénom — est l’appellation individualisée du citoyen. Il s’abrège dans les textes s’il est suivi du nomen. Le nombre de praenomina est limité, on n’en recense que dix-huit au Ier siècle av. J.-C.. L’usage dans les familles patriciennes d’attribuer systématiquement le praenomen du père à ses fils lui fait perdre son caractère individuel à partir du IIe siècle av. J.-C. et rend nécessaire l’emploi du nomen et du cognomen.

Le nomen, qui se termine généralement est également héréditaire et constitue le gentilice, ou nom de la gens (lignée ou clan).

Le cognomen — le surnom — est tout d’abord personnel et employé à l’origine par quelques familles patriciennes. En principe individuel, il devient vite héréditaire et il finit par distinguer une branche de la gens. On pouvait changer de cognomen au cours de sa vie.

Lorsque les éléments du nom ont un sens connu, il est indiqué. C’est particulièrement savoureux pour les surnoms!

error: Le contenu est protégé