Natus / nata sum…

Cette page vous permet de convertir votre date de naissance (ou toute autre date) dans le calendrier romain julien et de télécharger une carte de vœux!

(Nécessite un navigateur Internet récent)


Voulez-vous tenir compte du décalage avec le calendrier grégorien?

Le calendrier julien a accumulé au XXIe siècle un retard de 13 jours par rapport au calendrier grégorien.
Si vous voulez tenir compte de ce décalage, il faut cliquer sur « oui »

Entrez votre prénom:

Vous identifiez-vous comme du genre?

 

 

 

 

 

 

 

Pour déchiffrer…

Une mosaïque trouvée à El Jem (Tunisie actuelle) illustre les douze mois de l’année romaine (ici décembre)

Les années
Les Romains comptaient les années à partir de la fondation de Rome en 753 av. J-C en utilisant l’expression ab Urbe condita. Il faut donc ajouter ce chiffre à l’année de naissance selon le calendrier chrétien pour avoir l’année de naissance romaine.

Les mois

Après avoir primitivement utilisé un calendrier de 10, puis de 12 mois lunaires, les Romains adoptèrent vers 450 av. J.-C un calendrier de 355 jours, comprenant 12 mois de 29 ou 31 jours (à l’exception de février qui en comprenait 28). Ce calendrier dit «de Numa» ou «de Tarquin»,était approximativement lunaire, mais se décalait de 2/3 jour par an par rapport aux lunaisons. Il était en revanche trop court de 10 jours pour suivre l’année solaire. Les Romains décidèrent donc d’ajouter un mois, alternativement de 22 ou 23 jours, tous les deux ans…

En pratique, ce système complexe n’était pas appliqué rigoureusement. Les intercalations étaient effectuées de façon hasardeuse, déterminées par les prêtres responsables du calendrier, ordonnées par les pontifes et appliquées par les consuls. Ainsi, le calendrier devint peu à peu incompréhensible.

En tant que pontifex maximus, Jules César avait la charge de fixer le calendrier. Il introduit en 45 av. J.-C. une réforme visant à corriger définitivement les défauts précédents en créant un calendrier qui resterait de façon simple en correspondance avec le soleil, sans intervention humaine.  Selon ce nouveau système, l’année normale comportait 365 jours et une année bissextile tous les 4 ans comptait un jour de plus. Par ailleurs, le choix de la date du 1er janvier comme début de l’année consulaire, à la place de mars comme établi depuis 153 avant notre ère, aurait été adopté au même moment (mais, selon certaines sources, ce changement serait antérieur).

C’est le calendrier julien, que nous utilisons ici.

Il faudra attendre 1582 pour que le système subisse des ajustements mineurs, donnant le calendrier grégorien que nous utilisons aujourd’hui.
Les mois du calendrier julien sont: Ianuarius, Februarius, Martius, Aprilis, Maius, Iunius, Iulius (avant -44: Quintilis), Augustus (avant -8: Sextilis), September, October, November, December.

Les jours
Le mois romain possédait trois jours particuliers à partir desquels on compte à rebours: les Calendes, soit le 1er du mois, les Nones, soit le 5 ou le 7 selon les mois, les Ides, soit le 13 ou le 15 selon les mois. Par exemple:
– 1er janvier = Kalendis Ianuariis
– 31 décembre = pridie Kalendas Ianuarias
– 30 décembre = ante diem III (tertium) Kalendas Ianuarias
– 29 décembre = ante diem IV (quartum) Kalendas Ianuarias

Les chiffres
I=1 / V=5 / X=10 / L=50 /C=100 / D=500 / M=1000
Pour compter, on utilise les unités à gauche en les additionnant les unes aux autres (II, III, etc.). Seule exception : juste avant un changement d’unité, on doit soustraire en préposant l’unité précédente (IV, IX, etc.).

Décalage entre les calendriers julien et grégorien
Le calendrier julien « retarde » par rapport à l’année tropique. Ce retard était de 12,7 jours lors de l’instauration du calendrier grégorien en 1582. Du fait que les années séculaires ne sont normalement pas bissextiles dans le calendrier grégorien, le retard du calendrier julien s’accroît d’un jour par siècle, sauf à la fin des XVIe et XXe siècles. Le décalage est actuellement de 13 jours.

Pour en savoir plus
Articles Calendrier, Calendrier julien et Passage du calendrier julien au calendrier grégorien sur Wikipedia.


Remerciements à Clément Fauconnier pour la programmation.